Artesia

Vers Newgate et au delà

Prisonniers de la justice du Prince Fionne nos aventuriers n’ont d’autres choix que d’accomplir la mission qu’il leur à confié, se rendre en Daradja afin de convaincre les daradjans d’exercer leur vengeance sur le Prince Hektor et de l’éliminer.

Souhaitant d’abord revoir le sire Apelias afin de le convaincre de reprendre sa quête du trône de l’erid dania et ce afin qu’il accomplisse son voeu et ne soit plus maudit par les fates.
Se rendant à Belward nos aventuriers sont regardé de travers par les locaux suite aux derniers événements, mais ils parviennent tout de même à avoir une entrevue avec Apélias et à lui expliquer les raisons véritables de sa maladie et à le convaincre de reprendre sa quête grâce à une piste “trouvée” par le sénéchal de Ser Guiton.
Enfin il se rendent le Marais de Belbog pour y retrouver la sorcière et un de leurs compagnons Daradjan qui était resté sur place et s’est d’ailleurs trouvé un nouveau compagnon Daradjan bronzé qui aurais fait une chute de cheval et perdus ses compagnons dans les bois.
Ils retournent ensuite à belward pour retrouver le “carosse” qui doit les conduire à newgate.
La bas il retrouve leur seigneur qui accepte le détour proposer par le prince Fionne et peuvent assister à la fin du tournoi. Leur nouveau compagnon Daradjan bronzé au doux nom de Macdibled en profite pour prendre contact avec les riches marchands locaux.
Il est copieusement allumée par la jeune Sigla qui semble en manque de son compagnon Daradjan habituel Dragomir Tueur Froid (à ne pas confondre avec Dragomir le Roide)

Ser Guiton souhaite marier son fils aîné avec la fille aînée de l’un de ses amis d’enfance retrouvé lors du tournoi, et celà tombe bien car celui-ci habite dans l’Erid Mold au nord ouest de newgate, dans une zone frontalière entre le royaume de Dain Dania et d’Erid Dania. Les deux troupes de chevalier font donc route ensemble vers Uth Glydmoredd.
Sur le trajet un matin une sentinelle vient à manquer et elle est retrouvé attaché à un pieu dans les marais complétement dessiqué comme si l’on avait vidé le corps de ses fluides en les aspirants. Tout laisse à penser à la présence d’une moriganes, une fae mauvaise.

Comments

pantangien

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.